Sortir de l’industrie du sexe : obstacles et leviers

Activités et temps passé dans l’industrie du sexe

Accordion Content

La majorité des femmes et des filles sont actives dans l’industrie du sexe de 2 à 5 ans. Une minorité pratiquent une prostitution occasionnelle ou de moins d’un an.

Voici les chiffres concernant celle qui y sont toujours.

La majorité des femmes et des filles sont actives dans l’industrie du sexe de 2 à 5 ans. Une minorité pratiquent une prostitution occasionnelle ou de moins d’un an.

Voici les chiffres concernant celles qui ont quitté.

L’activité la plus pratiquée est l’escorte, et ce, à plus de 50 %. La deuxième activité la plus pratiquée est celle de danseuse.

Activités dans l'industrie du sexe

En excluant celles qui ont refusé d’identifier leur situation, 55 % des répondantes qui ont participé à cette étude étaient dans l’industrie du sexe au moment de remplir le questionnaire et 45 % n’y étaient plus.

La majorité des répondantes pratiquent (90 %) ou ont pratiqué (84 %) au plus trois activités prostitutionnelles.

Figure 5 - Nombre d'activités pratiquées

Éléments contribuant à l’entrée dans l’industrie du sexe

Accordion Content

Le besoin d’argent (70 %) et le logement (46 %) sont les deux raisons les plus nommées, par l’ensemble des répondantes, pour expliquer leur entrée dans la prostitution. Table-11 - Incitatif contribuant à l'entrée dans l'industrie du sexe

Femmes et filles ayant pensé quitter l’industrie du sexe

Accordion Content

Les femmes et les filles qui ont pensé quitter l’industrie du sexe en ont été dissuadées à la seule pensée de leurs besoins d’argent (64 %), de leurs dettes (51 %), des coûts de leurs besoins de base (45 %) et de logement (34 %).

Figure 6 - Obstacles à la sortie de l'industrie du sexe

Femmes et filles ayant essayé de quitter l’industrie du sexe

Accordion Content
Les femmes et les filles qui ont essayé de quitter l’industrie du sexe sans succès ont nommé le besoin d’argent (70 %) et le logement (53 %) comme les deux premiers obstacles à la sortie. Figure 7 - Obstacles à la sortie de l'industrie du sexe

Femmes et filles ayant quitté l’industrie du sexe après la première ou plusieurs tentatives et qui n’y sont plus retournées

Accordion Content
Leviers de sortie: Du côté des RHIS (première tentative), le déménagement ou la sortie du milieu (57 %) se situe à la première position avant le besoin d’être entendue, d’être crue, de ne pas se sentir jugée (48 %). Figure 8 - Leviers de sortie de l'industrie du sexe
Leviers de sortie: Du côté des RHIS (plusieurs tentatives), être entendue , être crue, ne pas se sentir jugée (56 %) se situe à la première position avant le déménagement (51 %). Figure 9 - Leviers de sortie
Le déménagement ou la sortie du milieu (53 %), le fait de ne pas se sentir jugée, d’être crue et entendue (53 %), le besoin de se sentir en sécurité (45 %), l’accès et le soutien à l’obtention d’un logement ou d’un hébergement (42 %) ainsi que l’accès et le soutien à l’obtention des besoins de base (40 %) sont les cinq incitatifs les plus mentionnés par les répondantes ayant quitté définitivement l’industrie du sexe. Figure 10 - Leviers de sortie de l'industrie du sexe
Le manque d’estime de soi et de confiance en soi, comme obstacle de sortie, est nommé par 38 % des répondantes qui ont réussi à quitter définitivement l’industrie du sexe après plusieurs tentatives alors qu’il n’est identifié que par 17 % de celles qui ont essayé de quitter sans succès. Figure 11 - Obstacles à la sortie de l'industrie du sexe

Femmes et filles ayant pris un break de l’industrie, mais qui pensent y retourner

Accordion Content

Parmi les répondantes qui disent avoir pris un break de la prostitution, 42 % rapportent le besoin de se sentir en sécurité  et 38 % invoquent le fait d’avoir déménagé comme raisons de leur sortie du milieu prostitutionnel.

Figure 12 - Leviers de sorte

Les deux tiers des femmes qui disent avoir pris un break de l’industrie du sexe (67 %) évoquent le besoin d’argent comme raison de vouloir y retourner, les dettes arrivant en deuxième position avec 39 % des répondantes.

Figure 13 - Incitatifs à retourner dans l'industrie du sexe

RIS = Répondantes dans l’Industrie du Sexe
RHIS =Répondantes Hors de l’Industrie du Sexe